• Facebook - Shompoo Cruise
  • Trip Advisor - Shompoo Cruise
  • Le Petit Futé - Shompoo Cruise
  • Website Shompoo Cruise in Luang Prabang Laos - English version
  • Website Shompoo Cruise in Luang Prabang Laos - French version
Laos et mekong

"Mère des eaux ou fleuve tumultueux, le Mékong n'a pas fini d'agiter les esprits et les imaginations, ni de provoquer le désir des hommes de le dompter ou de l'asservir."

Mae Nam Khong, la mère des Eaux en lao. Le Mékong, pour nous autres. Sa source se situe à environ 5000m d’altitude sur le massif Tibétain. Ses 4800km font du Mékong le troisième fleuve le plus long d’Asie derrière le Yangzi Jiang en Chine et le Gange en Inde. Il traverse respectivement la Chine, la Birmanie, la Thaïlande, le Laos, le Cambodge pour se jeter au Vietnam.

Source de mythes et de rites ancestraux depuis des siècles, d’innombrables légendes se réfèrent à ce fleuve sacré et vénéré. Le naga, par exemple, fameux serpent géant et gardien protecteur des trésors de la terre, aurait été aperçu plusieurs fois le long du Mékong entre le Laos et la Thaïlande. Une tradition veut même que, une fois par an, à proximité de Vientiane, les habitants se réunissent pour célébrer les offrandes (sous forme de boules de feu qui surgissent de l’eau) faites par la créature en remerciement aux humains qui continuent de préserver le fleuve.

Le Mékong compte une population plus de 242 millions d’habitants répartis sur ses six pays et environ 90 millions d’entre eux dépendent directement de son bassin versant. Les abondantes ressources en eau du fleuve permettent en effet une production agricole importante (notamment le riz) et une activité de pêche et de pisciculture prospèrent. Il sert également de voie de communication pour le transport domestique de marchandises et de passagers.

Au Laos, Mae Nam Khong parcourt le pays du Nord au Sud sur plus de 1800km. Le fleuve traverse notamment le Triangle d’or, Houay Xay, Pakbeng, Luang Prabang, Vientiane pour terminer aux 4000 îles. Dans le Nord, les rives sont entourées de moyennes et hautes collines, de forêts luxuriantes alors qu’au Sud du pays, on trouve plutôt de grandes plaines. De nombreux rapides et nombreuses chutes d’eau dessinent également le fleuve en rendant la navigation très difficile, notamment dans le Sud. Les impressionnantes chutes de Pae Pheng et celles de Li Phi au Sud du Laos sont par exemple infranchissables par bateau.

Le Mékong est d’une richesse inestimable et demeure l’élément vital et indispensable dans un pays enclavé. Vivant essentiellement d’agriculture, le pays possède des terres fertiles propices à la production de riz et à l’élevage de bétail. Le fleuve regorge également d’une grande variété de poissons dont le fameux poisson chat au Nord du pays. C’est d’ailleurs dans cette région du Nord du Laos qu’on recense un grand nombre de minorités ethniques. Le Laos compte plus de minorités que n'importe quel de ses voisins immédiats (Birmanie, Thaïlande, Cambodge et Vietnam), ce qui en fait le pays le plus hétérogène de tout le Sud-Est asiatique. Il constitue une mosaïque très complexe qui se répartit en quelque 130 ethnies, sous-ethnies et en nombreux clans, sous-clans et lignées. Les villages riverains du Nord du Mékong sont habités par des familles Hmong, Yao, Kamu et Taï Lu. Dans les provinces de Bokeo et Oudomxay, on dénombre un plus grand nombre de Kamu que de Hmong alors qu’aux provinces de Luang Prabang et de Xayabouri, c’est plutôt l’inverse.

En savoir plus sur le Mékong

  • Le Mékong : Un fleuve, plusieurs noms :

    En Chine, à sa source au Tibet, on l’appelle Za Qu, ce qui signifie eau des rochers. En poursuivant sa traversée dans la province du Yunnan, les habitants le baptisent Langcang Jiang, fleuve tumultueux. Avec ses 4500m de dénivelé, son cours étroit et ses innombrables rochers, le fleuve déferle à une vitesse impressionnante. Pas étonnant de le nommer ainsi !
    lire la suite ...

  • Une faune locale riche et variée

    Des buffles qui se prélassent paisiblement sur les rives, de nombreux oiseaux s’envolant du haut d’une végétation luxuriante, c’est le paysage que le Mékong nous offre.

    lire la suite ...

  • Les problèmes environnementaux majeurs de la région Mékong.

    Les régions Nord du Laos souffre d’une exploitation du bois de moins en moins bien contrôlée par les autorités locales. Aujourd’hui, des problèmes environnementaux existent réellement: reforestation insuffisante, réchauffement climatique et dégradation de la biodiversité.

    lire la suite ...